Quelle est la différence entre la tentation et le péché ?

Quelle est la différence entre la tentation et le péché ?

Ecrit par: Rédaction | Publié: lundi 6 septembre 2010

Quelle est la vraie différence entre la tentation et le péché ? Dans ma vie chrétienne, quand je suis tenté, je peux avoir l'impression d'être souillé et d’avoir péché dans mes pensées. En fait, ce n'est pas vrai. La tentation n'est pas un péché, c’est une épreuve de ma foi, et grâce à l'Évangile je peux tenir ferme dans la tentation sans jamais commettre de péché !

Ma tendance à pécher – le péché dans la chair

Le péché est entré dans le monde à cause d’un acte de désobéissance commis par les premiers êtres humains, Adam et Eve. Tous leurs descendants ont ainsi hérité du péché dans la chair, c’est-à-dire non la culpabilité mais la tendance à suivre leur propre volonté plutôt que celle de Dieu. La Bible utilise beaucoup d’expressions pour décrire cette tendance : le péché dans la chair, le corps du péché, la loi du péché, les désirs, les convoitises etc. Dans Romains 7, 18, Paul écrit : « Ce qui est bon, je le sais, n'habite pas en moi, c'est-à-dire dans ma chair. » Il décrit ici la tendance à pécher dont nous avons hérité.

La tentation versus le péché

Jacques a écrit des paroles très claires au sujet de la tentation et du péché : « Que personne, lorsqu'il est tenté, ne dise: C'est Dieu qui me tente. Car Dieu ne peut être tenté par le mal, et il ne tente lui-même personne. Mais chacun est tenté quand il est attiré et amorcé par sa propre convoitise. Puis la convoitise, lorsqu'elle a conçu, enfante le péché; et le péché, étant consommé, produit la mort. » Jacques 1, 13-15.

Nous pouvons voir ici que le simple fait d’être tenté est autre chose que le fait de commettre un péché ; le péché est le résultat d’une conception, lorsque mon esprit est en accord avec les désirs (ou les convoitises) qui habitent dans ma chair, dans ma nature humaine. Cela veut dire que lorsque je commets un péché, je choisis de le faire, et le péché ne peut pas être consommé sans que je sois d’accord avec lui.

Personne n’est obligé de pécher !

Jacques nous enseigne en fait que les tentations sont une épreuve de notre foi, et ceux qui traversent cette épreuve sans commettre de péché recevront la couronne de vie (Jacques 1, 12). De la même manière, Pierre écrit que nos tribulations (les tentations) doivent être un sujet de réjouissance, parce qu’en mettant notre foi à l’épreuve, elles nous amènent à sauver notre âme. L’Evangile dit que même si je suis tenté, je ne suis pas obligé de pécher, mais je peux suivre les traces de Jésus et résister aux tentations. Le salaire du péché est la mort, mais ceux qui le combattent recevrons la vie éternelle !