Jésus, serviteur de Dieu

Jésus, serviteur de Dieu

Ecrit par: Helen Simons | Emplacement: Seattle, Etats-Unis | Publié: vendredi 12 décembre 2008

Quand Dieu a envoyé son Fils sur la terre pour être notre Sauveur, il a été envoyé comme un serviteur de Dieu. Le prophète Esaïe écrit à ce propos : « Voici mon serviteur, que je soutiendrai, mon élu, en qui mon âme prend plaisir. J'ai mis mon esprit sur lui ! » Es. 42, 1.

En servant son Père, Jésus est devenu aussi notre serviteur. On aurait pu penser que celui que Dieu a envoyé pour être notre Sauveur, notre Rédempteur et notre Roi se manifeste dans une splendeur céleste, pour que le monde comprenne immédiatement qui il était et pourquoi il était venu. Mais la Bible dit qu'au contraire il a renoncé à être égal avec Dieu et qu'il « a pris une forme de serviteur, en devenant semblable aux hommes. » (Ph. 2, 7).

Venu pour servir

Par nature, nous recherchons notre propre intérêt, et nous sommes portés à croire que si seulement les autres nous servent et se comportent bien envers nous, nous serons heureux. La source du vrai bonheur est bien entendu plus profonde que cela ! Jésus a dit : « Je suis au milieu de vous comme celui qui sert. » (Lu. 22, 27) Il l'a démontré très clairement en étant un modèle dans le fait d'être serviteur. Il dit aussi de lui-même : « C'est ainsi que le Fils de l'homme est venu, non pour être servi, mais pour servir et donner sa vie comme la rançon de plusieurs. » (Mt. 20, 28).

Jésus ne servait pas les autres pour être honoré par eux, mais parce qu'il les aimait. A vrai dire, il s'appliquait à servir ceux qui ne pouvaient rien lui donner en retour. Les petits enfants, les estropiés, les aveugles, les boiteux et tous ceux qui étaient rejetés de la société pouvaient venir à Jésus et trouver la consolation et la guérison. Jésus servait parce qu'il aimait les autres, pas parce qu'ils le méritaient. Ce n'est pas juste de servir et de vouloir le bien seulement envers ceux dont nous estimons qu'ils le méritent ! Jésus aimait la justice et haïssait l'iniquité, c'est pourquoi Dieu l'a oint d'une huile de joie au-dessus de ses égaux. (Hé. 1, 9). Pour le dire autrement, il était l'homme le plus heureux que la terre n'ait connu !

Nous pouvons le suivre

Maintenant c'est notre tour ! Nous avons la possibilité de suivre les traces de Jésus et de servir les autres dans l'amour. (Ga. 5, 13-14). Si nous aimons et servons Dieu, Il nous montrera aussi la meilleure façon de servir notre prochain !